Intervention des Enfants d’Arc En Ciel lors du rassemblement contre l’homophobie, pour l’égalité, organisé par Act Up

13 avril 2013 Actions, En bref !, Les combats, Marches & manifestations, parentalité-parenté

Intervention des EAC lors du rassemblement contre l’homophobie, pour l’égalité, organisé par Act Up

 

Aujourd’hui certaines de nos familles ont peur. Elles ont peur pour leurs enfants. Nous recevons de plus en plus de témoignages de parents qui nous disent êtres montrés du doigt alors qu’ils ne l’étaient pas jusqu’alors.

 

Certains ont dû subir des réactions homophobes au sein deleur propre famille quand lors d’un repas familial, entre le fromage et le dessert, la conversations’engageait sur le projet de loi« nan mais quand même, avoue  que c’est quand même un peu contre-nature ! ». Comme si le « un peu » pouvait diminuer la violence du propos.

Beaucoup vivent la télé éteinte pour protéger les enfants de ces propos que nous entendons jusque sur les bancs des Assemblées : des enfants playmobils aux expérimentations sur les souris, des conséquences des mariages qui « vont engendrer des flux d’immigration sans précédent » aux enfants en soldes, de l’adoption contre-nature aux enfants « remèdes »…

Ce sont ces mots qui sont parfois repris dans les foyers, ces mots que nos enfants entendent dans les cours d’école.

« Iloë a 3 ans, et brusquement elle fait des crises tous les soirs en répétant qu’elle ne veut plus aller à l’école, mais refuse de dire pourquoi.

Et puis un soir elle finit par craquer et avoue entre deux sanglots qu’un groupe de « grands » (grande section de maternelle) l’a prise à partie en lui disant que « deux mamans c’est pas bien, les deux mamans, on les tue! »

Iloë aime ses mamans,elle ne veut pas qu’on leur fasse du mal, alors elle ne veut plus aller à l’école. »

Ils nous racontent ce qu’ils vivent. Ils nous racontent parfois la peur de leurs enfants :

« mon fils vient de comprendre ce que voulait dire pd quand des filles de sa classe sont revenu fièrement en racontant leur dimanche à la manif pour tous. Il a aujourd’hui compris tout ce que certains mettaient comme haine dans ce mot »

Au-delà de nos revendications propres, ce sont les droits aujourd’hui acquis pour toutes les familles, y compris hétérosexuelles, qui sont remis en cause par les opposants. Leur obsession d’une filiation biologique présentée comme supérieure blesse profondément d’autres familles que les notres :  » mon fils de 6ans que nous avons adopté, mon mari et moi, m’a aujourd’hui demandé très angoissé si c’était vrai que je n’étais pas sa vraie maman »

Alors NON !

Nous ne céderons pas aux tentatives d’intimidations !

NON, nous ne laisserons pas ce mouvement tenter de faire croire que notre différence ne mérite pas d’être égaux en droit !

L’égalité ne se négocie pas ! L’égalité est un progrès ! L’homophobie est un délit !

Donc, OUI, nous serons du côté de ceux qui souhaitent faire évoluer la loi jusqu’alors discriminante !