CP – EAC – UN SYMBOLE FORT MAIS …. INCOMPLET : ENFANTS DE LA RÉPUBLIQUE EN ATTENTE…

7 novembre 2012 Communiqués de Presse, Les combats, parentalité-parenté

UN SYMBOLE FORT MAIS …. INCOMPLET

ENFANTS DE LA RÉPUBLIQUE EN ATTENTE…

Paris, le 7 novembre 2013

Communiqué de presse

UN SYMBOLE FORT MAIS …. INCOMPLET

ENFANTS DE LA RÉPUBLIQUE EN ATTENTE…

S’il est indéniable que l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe est une avancée et un symbole fort pour l’Egalité des droits, en revanche , pas de surprise en conseil des ministres ce matin. Les enfants restent les grands oubliés du projet de loi « mariage-adoption ouvert à tous les couples »!

 

A vous Mesdames et Messieurs les ministres, à vous Mesdames et Messieurs les députés et sénateurs dont le mutisme, pour un  trop grand nombre d’entre vous, est d’une éloquence sans nom, d’expliquer aux enfants :

Que, en matière d’adoption,

– le temps que le juge se décide à accorder cette adoption, ils ne seront pas protégés par tous leurs parents,

– que le juge ne l’accordera peut être pas,

et qu’en conséquence ,

– ils seront orphelins si leur parent légal décède,

– ils ne reverront peut-être jamais une de leur maman si leurs parents se séparent,

– un de leur papa n’a pas le droit de prendre de décision pour eux en cas d’hospitalisation,

– leurs parents séparés devront faire un mariage blanc, avant d’entamer une procédure d’adoption pour les protéger,

– ils peuvent être séparés de leurs frères et sœurs en cas de décès ou de conflits de leurs parents,

– un de leur parent n’a pas le devoir d’être à leurs côtés lorsqu’ils sont malades,

– des agents de police ouvrent les placards de leur chambre lors de l’enquête durant la procédure d’adoption,…

 

A vous Mesdames et Messieurs les ministres, à vous Mesdames et Messieurs les députés et sénateurs, d’expliquer aux enfants :

Que, en matière de Procréation Médicale Assistée,

– leur existence tient à la vision égalitaire des sociétés belge, espagnole ou néerlandaise,

– leur existence n’aurait pas été permise par leur propre pays,

et qu’en conséquence :

– leurs mères continuent de partir clandestinement à l’étranger,

– leurs mères continuent de prendre des risques avec leur santé,

– leurs mères continuent de s’épuiser dans des procédures longues et coûteuses,

– leurs mères continuent de souffrir du rejet infligé par leur pays, de l’injustice et de  la discrimination,

 

Mesdames et Messieurs les ministres, aujourd’hui, nous vous demandons d’expliquer à nos enfants, au nom de quel principe républicain leurs parents n’ont pas le devoir, dès leur naissance, de les « protéger dans [leur] sécurité, [leur] santé et [leur] moralité, pour assurer [leur] éducation et permettre [leur] développement, dans le respect dû à [leur] personne[1] ».`

 

Et nous vous demandons de leur expliquer en quoi le refus d’inclure la Procréation Médicalement Assistée dans le texte, laisse sous-entendre que le désir de leurs parents de fonder une famille par ce biais serait illégitime.

 

Nous, Les Enfants d’Arc En Ciel – L’Asso ! en appelons donc au courage politique et à la raison des parlementaires.

Il est de votre devoir, Mesdames et Messieurs, de protéger tous les enfants de la République, sans exception !

 

Il est de votre devoir et dans l’intérêt des enfants, que tous les parents soient reconnus comme tels auprès de leurs enfants et qu’un lien de filiation soit établi entre eux par l’effet de la loi (présomption de parenté dans le cadre du mariage) et reconnaissance volontaire (hors mariage) ! Il est de votre devoir d’autoriser les couples de femmes à accéder en toute égalité et sécurité à l’Aide Médicale à la Procréation dans leur pays.

 


[1] Article 371-1 du code civil définissant l’Autorité Parentale et l’ensemble des droits et devoirs des parents ayant pour finalité l’intérêt de l’enfant.

 

Restez informé(e)