Article de la Dépêche : Homoparentalité – un couple de Muretaines raconte

17 juin 2011 L'asso dans les médias, Revue de presse

témoignage

Publié le 17/06/2011 08:14 | Propos recueillis par Cécile Bousquet

C’est un foyer homoparental muretain, celui de Sara et Chrystel, mamans d’une petite fille qui seront en tête du cortège de l a Gay Pride de samedi à Toulouse.

Cette année le Festival des fiertés LGBT, plus connu sous le nom de « Gay Pride » se clôturera par une marche dans les rues de Toulouse, le 18 juin, avec une particularité pour cette édition 2011: un rassemblement de poussettes en tête de cortège. Entretien avec Sara et Chrystel, mamans de la petite Fany, un an, un foyer homoparental de Muret.

Comment est née l’idée de créer un rassemblement de poussettes?

Les médias s’attardent souvent sur l’aspect festif du cortège et sur son lot de fantaisies. Or cette marche, mise en œuvre par l’association « Arc en Ciel », est avant tout l’occasion de regrouper les associations, les commerces « gay friendly » et de mettre en avant nos revendications, le tout avec le soutien des élus locaux. L’association « Les Enfants d’Arc en Ciel », qui participe à l’organisation de la marche, a voulu créer un événement autour de l’homoparentalité et du mariage gay, récemment au cœur des débats à l’Assemblée Nationale.

Quel message portez-vous?

Il faut légiférer sur ces questions là. La situation devient ridicule tellement l’hypocrisie est portée à son paroxysme! L’administration nous donne l’autorité parentale, on nous reconnaît lorsqu’il s’agit des impôts ou de la sécurité sociale mais on nous refuse encore le mariage. Aujourd’hui il n’y a plus d’arguments valides et le discours récent de Mme Barège prouve bien qu’il ne reste plus que des préjugés et de l’intolérance. Il est donc important de se montrer et de ne plus vivre cacher. Nous sommes des familles comme les autres, avec les mêmes priorités concernant nos enfants. Ce combat, nous le menons pour eux.

Quelles difficultés rencontrez-vous?

Les enfants de familles homoparentales sont confrontés à une forme d’injustice car l’autorité parentale prend fin à leur majorité. A titre personnel, lorsque nous avons fait construire notre maison, nous nous sommes rendues compte de certaines failles comme celle du droit de succession. Seul le mariage pourrait résoudre ce problème et faire de nous une famille à part entière.

Comment se porte votre famille?

Nous avons 3 enfants, dont 2 d’une précédentes union. Nous vivons comme tout le monde: le travail, l’école, les devoirs pour les enfants, les factures, les vacances, etc. Notre combat est avant tout administratif car nous bénéficions d’un large soutien, notamment au niveau des parents d’élèves. Engagées dans plusieurs associations, nous aidons les familles homoparentales dans leurs démarches pour obtenir l’autorité parentale, nous répondons à leurs questions et témoignons de notre histoire. Nos enfants se sentent bien et ne rencontrent pas de problèmes particuliers. Fany a beaucoup d’importance pour les aînés, elle est une fierté. Ils sont spontanés, ils ne militent pas, ils vivent simplement et pour eux c’est une évidence: nous sommes une famille.

http://www.ladepeche.fr/article/2011/06/17/1108613-homoparentalite-un-couple-de-muretaines-raconte.html

Restez informé(e)