Les Enfants d’Arc en Ciel – l’asso !

c/o Maison des associations du 3ème
Boite N°8
5 rue Perrée
75003 PARIS

Mail: contact@enfants-arcenciel.org
Adresses régionales :

> Aquitaine aquitaine@enfants-arcenciel.org
> Bourgogne bourgogne@enfants-arcenciel.org
> Bretagne bretagne@enfants-arcenciel.org
> Centre centre@enfants-arcenciel.org
> Limousin limousin@enfants-arcenciel.org
> Midi Pyrénées midi-pyrenees@enfants-arcenciel.org
> Normandie normandie@enfants-arcenciel.org
> Paris Ile de France paris-idf@enfants-arcenciel.org
> Pays de la Loire paysdelaloire@enfants-arcenciel.org
> Poitou Charentes poitou-charentes@enfants-arcenciel.org
> Rhône-Alpes rhone-alpes@enfants-arcenciel.org

Tours : mobilisation le samedi 8 décembre 2012 à 15 h 00

Le projet de loi sur le mariage et l’adoption pour tous a été présenté en Conseil des ministres début novembre. Depuis, les dérives homophobes et manifestations hostiles au projet ne se comptent plus et les propos haineux se répandent en toute impunité.

Pour soutenir ce projet cher aux associations LGBT et demander au gouvernement d’assumer jusqu’au bout le programme de François Hollande, le Centre LGBT de Touraine vous propose un rassemblement citoyen le :

samedi 8 décembre 2012

à 15H00

PLACE JEAN JAURES, devant la Mairie de Tours.

Rejoignez l’évènement Facebook : https://www.facebook.com/events/537556839606952/

Une délégation des Enfants d’Arc-En-Ciel-l’asso ! sera présente, rejoignez-nous derrière notre banderole !

pour plus d’informations contactez l’Antenne Centre : centre@enfants-arcenciel.org

Lettre Ouverte à Monsieur Hollande : De quelle liberté parlez vous ?

Paris le 21 novembre 2012

Monsieur le Président,

Ce week-end, des manifestations opposées à l’Egalité se sont déroulées en France. Ont défilé ceux et celles qui, depuis des mois, tiennent des propos discriminants envers certains de vos concitoyens. Derrière des propos illusoirement et politiquement corrects, se cachent des accusations aussi affligeantes les unes que les autres.
Tout y passe : de la polygamie à l’inceste, de la zoophilie au cannibalisme, du déséquilibre psychique qui s’abattra sur tous les enfants de France[1] à l’annonce de la fin du Monde.
Votre porte-parole, Najat Vallaud-Belkacem a dénoncé ce dimanche 18 novembre, « tous les dérapages, et tous les amalgames […] entendus dans le débat ces dernières semaines ».

Ce mardi 20 novembre, vous déclarez devant le Congrès des Maires que « la loi s’applique pour tous dans le respect de la liberté de  conscience ».

De quelle liberté parlez-vous Monsieur Hollande ?

Madame Taubira déclarait le 8 novembre que les maires ne pouvaient se soustraire à la loi[2] et vous proposez aujourd’hui des possibilités de délégations ?

Non, Monsieur le Président, « toutes les croyances, toutes les sensibilités » ne peuvent pas
« être respectées »[3] :
L’égalité entre tous les couples, tous les enfants, toutes les familles ne se négocie pas !

Selon SOS Homophobie, « refuser dans les actes quotidiens, un droit, un bien, un service à une personne en raison de son homosexualité avérée ou supposée[4] » est « un acte homophobe », n’en déplaise à ceux qui tentent de vous faire croire le contraire.
Lors de votre allocution du 13 novembre, vous définissiez le Projet de Loi « Mariage pour tous et adoption » comme un « texte de liberté » et, déjà, nous nous interrogions sur la définition que vous prêtiez au terme « liberté ».
Est-ce la liberté qui ne proposera pas aux couples homosexuels d’autre choix que celui de se marier pour protéger ses enfants ?
Est-ce la liberté qui contraindra les parents aujourd’hui séparés à effectuer un « mariage blanc » ?
Est-ce la liberté qui laissera des enfants orphelins en cas d’aléa de la vie, parce que le juge aura refusé, dans leur « intérêt », leur adoption ?
Est-ce la liberté qui laissera les femmes isolées et démunies poursuivre leurs voyages à l’étranger pour accéder à la parentalité ?

Non, Monsieur le Président, vos propos et votre Projet de Loi, par ces manques, ne sont ni Egalitaires ni Fraternels, pas plus qu’ils ne respectent la Liberté de tous les citoyens de la République.
Ils ne font en réalité que renforcer et légitimer ce que certains nomment « débat », débat qui ne favorise plus que l’expression de l’homophobie.

Monsieur le Président, un peu de courage… ! L’Egalité n’a jamais fait de mal à personne ! L’ouverture du mariage et de l’adoption à tous les couples, l’accès à la parentalité par Procréation Médicalement Assistée pour les couples de femmes, l’établissement de la filiation par l’effet de la loi et la reconnaissance volontaire entre l’enfant et son parent non statuaire sont les fondements mêmes de l’Egalité.

Engagez-vous !


[1] Intervention de Pierre Levy-Soussan lors des auditions du 15 novembre à L’Assemblée Nationale.
[2] « Les maires sont élus au  suffrage universel, ils ont des compétences établies par la loi, ils célèbrent  les mariages au nom de l’Etat, ils ne peuvent pas s’y soustraire »
[3] Allocution de François Hollande le 13 novembre 2012.
[4] Définition de SOS HOMOPHOBIE http://www.sos-homophobie.org/quest-ce-que-lhomophobie

Paris : mobilisation le 16 décembre 2012
Les associations membres de l’Inter LGBT, dont Les Enfants d’Arc En Ciel, organiseront une grande marche le 16 décembre prochain à Paris.

Face à l homophobie décomplexée, mobilisons nous  !
Les premiers détails de la manifestation seront rendus publics dès la semaine prochaine.

Les Enfants d’Arc En Ciel seront présents lors de cette manifestation à Paris. Vous trouverez ci dessous le communiqué de presse de l’Inter LGBT appelant à la mobilisation.

Communiqué de presse, Inter LGBT

Le 16 décembre à Paris, nouvelle mobilisation en faveur du mariage pour tous et de la reconnaissance des familles homoparentales


Les associations rassemblées au sein de l’Inter-LGBT organisent une nouvelle action en faveur du droit au mariage pour tous les couples sans distinction de sexe ou de genre et de l’homoparentalité le 16 décembre prochain à Paris. Les modalités seront rendues publiques dans les prochains jours sur le site de l’Inter-LGBT – www.inter-lgbt.org

Cette journée marquera une nouvelle étape dans la visibilité des LGBT et de leurs alliés dans le débat public en cours depuis plusieurs mois maintenant.

Les associations déplorent les expressions homophobes qui fleurissent ces derniers jours pour justifier l’opposition à une mesure d’égalité. Elles seront particulièrement attentives aux slogans et aux propos proférés lors des manifestations contre l’égalité qui se dérouleront ce samedi 17 et dimanche 18 novembre à Paris et en régions. Les associations et, au delà, les personnes LGBT en France attendent la plus grande fermeté des pouvoirs publics et des responsables politiques en cas de dérapages et rappellent que les propos homophobes sont réprimés par la loi.

En France, en cet automne 2012, il y a tant et tant de personnes, de couples, d’enfants et de familles qui se font insulter, injurier, caricaturer presque quotidiennement dans le débat public. Les clichés succèdent aux fantasmes pour véhiculer toujours plus d’inexactitudes sur ce qu’est leur vie réelle et leurs constructions affectives. Se taire devant tant d’ignominie déversée dans le débat public, cela revient à participer aux insultes qui sont faites aux LGBT.

L’Inter-LGBT interpelle à nouveau les responsables des partis politiques qui se sont clairement prononcés en faveur de l’égalité des droits entre tous les couples et toutes les familles. Elle constate que leur parole est pour le moment extrêmement timorée. Elle en appelle à plus de courage politique alors que le débat se polarise de plus en plus de par les prises de positions des principaux leaders de l’UMP. L’Inter-LGBT et ses associations membres engageront la semaine prochaine une large campagne publique d’interpellation des élus en ce sens.

Le courage politique, la défense des convictions, l’engagement en faveur de l’égalité, c’est maintenant !



NANTES :  mobilisation le 17 novembre, 14h, place de l’Ecluse

 

Lesbiennes, gays, bi, trans, reprenons la parole !

Le débat sur l’ouverture du mariage pour toutEs a été le grand déballage de tous les vieux poncifs homophobes qu’on croyait périmés. Pédophiles, zoophiles, polygames, incestueux, parents indignes…

Face aux réactionnaires qui associent psychologie de comptoir et interprétations religieuses, pour justifier leur haine, en dépit de toutes les études qui montrent que des enfants élevés par des gays ou des lesbiennes n’ont pas plus de problèmes que les autres…

Face à un gouvernement dont la tiédeur a laissé la porte ouverte aux doutes et aux attaques…

Face à un projet de loi dont le contenu ne respecte pas les engagements de la dernière campagne électorale, ni l’égalité promise…

Lesbiennes, gays, bi, trans, reprenons la parole !

Ne les laissons plus parler de nous, entrons dans ce débat, visibles et fier-es.

Affirmons que nous ne réclamons que les mêmes droits que les hétérosexuels, car nous, nous les considérons comme nos égaux.

Exigeons les mêmes droits tout de suite et sans négociation !

Egalité maintenant !

 

Vous êtes pour l’égalité des droits, rejoignez-nous !

Vous haïssez l’homophobie et ses violences, rejoignez-nous !

 

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS NOMBREUX ET NOMBREUSES DERRIERE LES BANDEROLES DES ENFANTS D’ARC EN CIEL POUR DEFENDRE, SOUTENIR, PROTEGERNOS ENFANTS ET NOS FUTURS ENFANTS.

 

______________

Amantine REVOL vice-présidente
Les Enfants d’Arc en Ciel-l’asso! 06.13.54.33.86
vice-presidence@enfants-arcenciel.org

 

 

Angers : mobilisation le 17 novembre, 15 h 00, place de la République


Familles homoparentales, hétérosexuelles, toutes ensemble et visibles

pour l’égalité de leurs droits.

OUI AU MARIAGE, A LA FILIATION, A L’ADOPTION, A LA PMA POUR LES COUPLES DE MÊME SEXE !

QUAZAR et les ENFANTS D’ARC EN CIEL appellent tous les citoyens, homos et hétéros, à se mobiliser au moment où des manifestations anti-mariage auront lieu les 17 et 18 novembre en France afin de soutenir les parlementaires pour compléter ce projet de loi qui ne garantit pas l’égalité complète des familles homoparentales.

Ce samedi, venez en couple, en célibataires, avec vos enfants, vos amis, vos familles. Apportez une photo de famille, agrandie en A4, et nous réaliserons en centre-ville un album géant des familles homoparentales, recomposées, et nucléaires, en écho à la mobilisation de All Out.

QUAZAR et les ENFANTS D’ARC EN CIEL vous invitent à cette mobilisation citoyenne dans les rues d’Angers, le samedi 17 novembre, à 15h, place de la République, pour soutenir le projet de loi en faveur de l’ouverture du mariage et de l’adoption pour les couples de même sexe et son amélioration.

Cela sera également le cas ce 17 novembre, à l’appel d’associations LGBT amies, au Mans, à Marseille, à Montpellier, à Nantes, à Nice, le 24 septembre à Rennes, le 8 décembre à Bordeaux et Toulouse.

Venez manifester avec nous CONTRE les religions qui s’immiscent dans ce débat ; les catholiques par la voix de leurs évêques, les associations catholique intégristes comme CIVITAS qui font preuve de violences dans l’outrance de leurs propos ou images, oubliant qu’il s’agit du mariage laïque et civil, s’érigeant en uniques défenseurs éclairés des enfants ; le grand rabbin de France s’opposant au nom du petit nombre de personnes concernées, oubliant cruellement le sens de l’histoire ; les responsables catholiques et musulmans qui pratiquent des amalgames nauséabonds et inacceptables entre homosexualité, inceste, polygamie et pédophilie. Sur ce sujet l’Église catholique a trop longtemps caché et tu ces atrocités pour aujourd’hui venir nous donner des leçons d’anthropologie qui ne visent qu’à imposer aux citoyens, croyants, agnostiques ou athées, sa survie et sa vision du monde, en contradiction avec ses agissements.

Venez manifester avec nous CONTRE nos opposants, religions et personnes, qui révèlent à travers leur fange langagière leur homophobie profonde envers nous, voulant à des fins égoïstes sauvegarder leur seul et unique modèle de société. Une défense qui vise au refus de la reconnaissance d’autres familles que les leurs, que d’autres citoyens accèdent par l’égalité des droits à la possibilité de pouvoir ou non se marier et adopter.

 

Venez manifester avec nous POUR une société dans laquelle la famille est représentée par plusieurs modèles qui coexistent sans que l’un empêche les autres de s’épanouir.

Venez manifester avec nous POUR l’intérêt supérieur de l’enfant qui consiste, dans des situations familiales différentes, à toujours protéger l’enfant, par des liens juridiques indélébiles entre lui et ses parents biologiques ou sociaux. Le principal problème des familles homoparentales aujourd’hui est l’homophobie de certaines familles hétérosexuelles qui, de par leurs représentations et stéréotypes, ont peur de perdre leur domination. L’intérêt supérieur des enfants des familles homoparentales commande leur égalité familiale en terme de droits, au regard des autres enfants, et l’éradication de cette homophobie structurelle.

Venez manifester avec nous POUR que demain les lesbiennes, gays, bi et trans, soient enfin des citoyens égaux en droits. POUR que cette égalité contribue à faire sensiblement régresser l’homophobie, la lesbophobie, la biphobie, la transphobie, en France et dans le monde. Deux exemples cette semaine :

– le 10 novembre, Sihle Skotshi, 19 ans et ouvertement homo, a été assassinée dans le township de Phillipi, près du Cap, par un groupe de cinq hommes, disant qu’ils ne voulaient pas de  »gens comme ça » sur leur territoire,

– le 15 novembre à Rouen, trois hommes reconnus coupables d’avoir participé à l’agression, accompagnée d’actes de torture, d’un jeune gay, ont été condamnés à des peines allant de quatre ans de prison à vingt ans de réclusion criminelle.

Venez manifester avec nous POUR rappeler à François HOLLANDE, et au gouvernement de Jean-Marc Ayrault, à Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, que les engagements de campagne doivent être tenus, y compris la PMA. Que le gouvernement et le président de la République, par leur prises de position, leurs reculades, donnent des gages aux opposants. Quel bénéfice y a-t-il à vouloir ménager des opposants, qui quoi qu’il arrive le resteront, et à décevoir les électeurs qui ont porté cette majorité au pouvoir ? Aucun. La gauche aurait tout à perdre à renier ses engagements ou à les diluer par un manque de courage politique.

Venez manifester avec nous POUR encourager les parlementaires de Maine-et-Loire, de tous bords, à déposer et soutenir des amendements visant à introduire ce qui manque fondamentalement dans ce projet de loi : la filiation, et donc de l’autorité parentale, au sein des couples de même sexe, à l’identique des couples hétérosexuels mariés, et la PMA pour les couples de lesbiennes, ainsi que la transcription sur l’état civil français des enfants nés de GPA à l’étranger, pour qu’il n’y ait plus jamais d’enfants apatrides.

 

La République doit reconnaître toutes les familles !

La République doit protéger tous les enfants !

 

 

Stéphane Corbin,

président de Quazar, Centre LGBT d’Angers

assoquazar@free.fr

www.quazar.fr

 

Amantine Revol,

vice-présidente des Enfants Arc En Ciel

vice-presidence@enfants-arcenciel.org

 

Rennes : mobilisation le 24 novembre, 15 h 30

Afin de défendre nos valeurs et nos exigences d’égalité, afin de montrer que les familles homoparentales existent et ont besoin de droits, afin de revendiquer le droit au mariage pour tous ceux et celles qui le souhaitent, afin d’être nombreux et enthousiastes à (re)prendre de la place dans les médias face aux « anti » :

Le Centre Gay lesbien Bi et Trans de Rennes vous propose de vous mobiliser le samedi 24 novembre, à 15h30, à Rennes, place Ste Anne pour une grande manifestation régionale « Dites OUI à l’égalité ! »

 

Vous trouverez ci-dessous l’appel du Centre  LBT dont Les Enfants d’Arc En Ciel – L’Asso ! est co-signataire.

Vous pouvez contactez l’Antenne Bretagne à l’adresse suivante pour toutes informations complémentaires et / ou si vous souhaitez nous rejoindre : bretagne@enfants-arcenciel.org

 

Communiqué de presse, Centre LGBT de Rennes

Dites OUI à l’égalité !

Ensemble, incitons le Président de la République et le gouvernement à tenir leurs engagements et à ouvrir sans délai et sans concession le mariage et l’adoption aux couples de même sexe.

L’ouverture à toutes et tous du mariage et de l’adoption figuraient très clairement dans le programme du Président François Hollande. Le texte de loi, présenté le 7 novembre dernier en conseil des ministres, sera débattu en janvier prochain à l’Assemblée Nationale par les député-e-s.

Ce grand projet de loi, qui aurait dû constituer un temps fort pour les valeurs de la République, est porté sans grand enthousiasme par le gouvernement. Le calendrier s’allonge, laissant s’installer un climat délétère où les dérapages et les insultes deviennent malheureusement légion.

Nous ne tolérerons pas que les personnes lesbiennes, gays, bi, trans, leurs enfants et leurs proches, soient délaissés ou insultés lors de ce grand débat public. Tous les couples, tous les enfants, toutes les familles de France doivent pouvoir être reconnus et protégés de façon égale. Il s’agit d’un débat concernant une institution républicaine et laïque. Les autorités religieuses n’ont pas à intervenir dans ce projet de loi. Un pays en crise a besoin de se retrouver et se consolider autour de ses valeurs et de ses idéaux.

Nous demandons donc au gouvernement et aux député-es de tenir, avec volontarisme et enthousiasme, l’engagement du Président de la République et de voter au plus vite la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe.

Nous demandons que soient également mis en oeuvre les engagements en terme de parentalité et de filiation : présomption de parentalité, ouverture de la procréation médicalement assistée, création d’un vrai statut du parent social.

Nous demandons également que soient engagées au plus vite les mesures visant à créer un changement d’état civil libre, simple et gratuit pour les personnes trans.

Voter cette loi, c’est faire honneur à la République Française et à ses valeurs d’égalité, de liberté et de respect. C’est remettre de la cohésion, de la fierté, du bien vivre-ensemble et de l’amour dans un pays qui a besoin de se fédérer pour faire face aux tempêtes.

—————————–

Centre Gay Lesbien Bi et Trans de Rennes

3 rue de Lorraine – 35000 Rennes

Les Enfants d’Arc en Ciel sont présents et actifs dans de nombreuses régions

 

• Nouvelle-Aquitaine nouvelle-aquitaine@enfants-arcenciel.org
• Normandie normandie@enfants-arcenciel.org
• Centre/Val de Loire centre@enfants-arcenciel.org
• Pays de la Loire paysdelaloire@enfants-arcenciel.org
• Provence Alpes Côte d’Azur paca@enfants-arcenciel.org
• Auvergne/Rhône-Alpes rhone-alpes@enfants-arcenciel.org

UN SYMBOLE FORT MAIS …. INCOMPLET

ENFANTS DE LA RÉPUBLIQUE EN ATTENTE…

Paris, le 7 novembre 2013

Communiqué de presse

UN SYMBOLE FORT MAIS …. INCOMPLET

ENFANTS DE LA RÉPUBLIQUE EN ATTENTE…

S’il est indéniable que l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe est une avancée et un symbole fort pour l’Egalité des droits, en revanche , pas de surprise en conseil des ministres ce matin. Les enfants restent les grands oubliés du projet de loi « mariage-adoption ouvert à tous les couples »!

 

A vous Mesdames et Messieurs les ministres, à vous Mesdames et Messieurs les députés et sénateurs dont le mutisme, pour un  trop grand nombre d’entre vous, est d’une éloquence sans nom, d’expliquer aux enfants :

Que, en matière d’adoption,

– le temps que le juge se décide à accorder cette adoption, ils ne seront pas protégés par tous leurs parents,

– que le juge ne l’accordera peut être pas,

et qu’en conséquence ,

– ils seront orphelins si leur parent légal décède,

– ils ne reverront peut-être jamais une de leur maman si leurs parents se séparent,

– un de leur papa n’a pas le droit de prendre de décision pour eux en cas d’hospitalisation,

– leurs parents séparés devront faire un mariage blanc, avant d’entamer une procédure d’adoption pour les protéger,

– ils peuvent être séparés de leurs frères et sœurs en cas de décès ou de conflits de leurs parents,

– un de leur parent n’a pas le devoir d’être à leurs côtés lorsqu’ils sont malades,

– des agents de police ouvrent les placards de leur chambre lors de l’enquête durant la procédure d’adoption,…

 

A vous Mesdames et Messieurs les ministres, à vous Mesdames et Messieurs les députés et sénateurs, d’expliquer aux enfants :

Que, en matière de Procréation Médicale Assistée,

– leur existence tient à la vision égalitaire des sociétés belge, espagnole ou néerlandaise,

– leur existence n’aurait pas été permise par leur propre pays,

et qu’en conséquence :

– leurs mères continuent de partir clandestinement à l’étranger,

– leurs mères continuent de prendre des risques avec leur santé,

– leurs mères continuent de s’épuiser dans des procédures longues et coûteuses,

– leurs mères continuent de souffrir du rejet infligé par leur pays, de l’injustice et de  la discrimination,

 

Mesdames et Messieurs les ministres, aujourd’hui, nous vous demandons d’expliquer à nos enfants, au nom de quel principe républicain leurs parents n’ont pas le devoir, dès leur naissance, de les « protéger dans [leur] sécurité, [leur] santé et [leur] moralité, pour assurer [leur] éducation et permettre [leur] développement, dans le respect dû à [leur] personne[1] ».`

 

Et nous vous demandons de leur expliquer en quoi le refus d’inclure la Procréation Médicalement Assistée dans le texte, laisse sous-entendre que le désir de leurs parents de fonder une famille par ce biais serait illégitime.

 

Nous, Les Enfants d’Arc En Ciel – L’Asso ! en appelons donc au courage politique et à la raison des parlementaires.

Il est de votre devoir, Mesdames et Messieurs, de protéger tous les enfants de la République, sans exception !

 

Il est de votre devoir et dans l’intérêt des enfants, que tous les parents soient reconnus comme tels auprès de leurs enfants et qu’un lien de filiation soit établi entre eux par l’effet de la loi (présomption de parenté dans le cadre du mariage) et reconnaissance volontaire (hors mariage) ! Il est de votre devoir d’autoriser les couples de femmes à accéder en toute égalité et sécurité à l’Aide Médicale à la Procréation dans leur pays.

 


[1] Article 371-1 du code civil définissant l’Autorité Parentale et l’ensemble des droits et devoirs des parents ayant pour finalité l’intérêt de l’enfant.

 

 

La république doit reconnaître toutes les familles !

La république doit protéger tous les enfants !


Le projet de loi concernant l’ouverture du mariage et de l’adoption à tous les couples sera présenté en conseil des ministres mercredi 7 novembre 2012.

Le 7 novembre, l’Inter-LGBT, SOS homophobie et leurs partenaires organisent, à 19h, un rassemblement citoyen près de l’Assemblée Nationale, place Édouard Herriot Paris 7ème. M° Assemblée Nationale.

Si le projet de loi marque une première étape vers la reconnaissance des couples de même sexe, il demeure cependant insuffisant pour la protection de nos familles et de nos enfants : il doit être amélioré (accès à la PMA, accès à la filiation…). Le Parlement détient ainsi l’occasion unique de voter une complète égalité des droits entre tous les couples et toutes les familles.

Ce rassemblement citoyen est une interpellation pacifique et constructive. Il s’inscrit dans la continuité de notre démarche militante qui répond à une demande d’égalité et à un besoin de justice sociale. Nous appelons le législateur à prendre pleinement ses responsabilités et à protéger de la même façon tous les enfants et toutes les familles.

Les participant-e-s à ce rassemblement sont invité-e-s à venir avec une poussette et un vêtement d’enfant qui participera à former une chaîne symbolisant ces enfants qui ne peuvent être légalement reconnus, aujourd’hui, que par un de leurs parents.

Nos familles existent, mais nos enfants sont privés d’un parent sur deux.

Mêmes droits, mêmes lois pour tous les enfants !

* * *

Rejoignez l’évènement Facebook : c’est ici

Recherchez une action par région