[Communiqué] Débat sur la révision de la loi bioéthique – l’opinion des EAC

22 juillet 2019 Communiqués de Presse, Presse

À l’heure où la révision sur la Loi de bioéthique s’apprête à être présentée en Conseil des Ministres et où,
très logiquement, médias et experts multiplient les articles et points de vue sur l’une des questions phares
de la loi – la PMA (Procréation Médicalement Assistée) – les Enfants d’Arc en Ciel, l’asso ! souhaite
présenter son opinion sur le sujet, et plus généralement ré-affirmer son engagement auprès de toutes les
familles.

Si vous êtes pour l’option 2, tapez 2. Si vous êtes pour l’option 3, tapez 3… Le positionnement obligé dans
lequel le débat actuel force les acteurs, actrices et les spécialistes du sujet à trancher pourrait prêter à
parodier des émissions de télé-réalité, si la question n’était pas pour le moins sérieuse. On le sait, il faut
diviser pour régner. Pour le coup, la Loi de bioéthique a largement été hachée menue voire prémâchée pour
nous, avant de nous arriver sur trois plateaux différents. À nous de choisir et de dire à posteriori quelle
solution nous semble être la meilleure, ou la moins pire, c’est selon.

Les Enfants d’Arc en Ciel, l’asso ! n’appuiera sur aucun buzzer dans ce débat. Mais n’entend pas pour autant
s’effacer devant les orientations qui s’annoncent et qui s’annoncent mal. Depuis la création de notre
association, nous avons fait le choix de porter la voix et de défendre toutes les familles LGBTparentales. C’est
en quelque sorte l’ADN de notre action. À la suite de la loi dite du « Mariage pour tous », nous avons pu
constater combien la politique à court terme et le choix de ne pas avoir été en profondeur sur le sujet avaient
laissé de nombreuses personnes sur le bord du chemin. Combien cette loi avait également permis de brèches
qui insécurisent chaque jour nos familles. Nous voulons rappeler que les questions de la PMA, de la filiation et
de l’accès aux origines concernent la société dans son ensemble. Bien au-delà des familles LGBTparentales.
Les décisions qui s’apprêtent à être prises doivent, selon nous, s’inscrire dans une vision sociétale globale et
non pas dans un patchwork d’articles censés contenter tout le monde.

Nous n’applaudirons pas l’ouverture de la PMA à tou-te-s, si cet accès n’est pas accompagné d’une stricte
égalité des citoyen-ne-s français-es hétérosexuel-le-s, homosexuel-le-s et trans’ en ce qui concerne, entre
autres choses, la sécurisation du lien de filiation, la protection des personnes ayant eu recours à des PMA à
l’étranger ou dites « amicales », les discriminations liées au genre ou à l’orientation sexuelle.

Nous n’applaudirons pas l’ouverture de la PMA à tou-te-s tel que cet accès est envisagé, c’est-à-dire comme
un bricolage visant à ménager à nouveau un électorat conservateur ou à promouvoir des expertises biaisées
et possiblement discriminantes à terme pour nos enfants.

La fin ne justifie pas tous les moyens. Les Enfants d’Arc-en-Ciel, l’asso ! préfère alerter sur un projet de loi qui
a laissé de côté des propositions remplies de bon sens et consensuelles aux yeux des personnes concernées.
Un projet de loi qui a préféré se construire sur certains rapports d’experts et des réseaux d’influence que sur
les réalités que vivent quotidiennement nos familles.
Un projet de loi que nous jugeons peu réaliste et qui créera demain de nouvelles inégalités.

Nous avons conscience de prendre le parti du bras-de-fer à l’heure où beaucoup souhaitent choisir le
pragmatisme. Nous l’assumons par égard aux familles que nous représentons et qui ne souhaitent pas être
stigmatisées ou fragilisées davantage.

Restez informé(e)